Agriculture durable

Le groupe Südzucker transforme chaque année environ 20 millions de tonnes de betteraves produites sur 400 000 hectares. Saint Louis Sucre promeut la mise en place de pratiques agricoles durables pour ses planteurs, dont plus de 80% des betteraves sont certifiées RedCert niveau Argent.  Le référentiel Redcert est reconnu par la plateforme SAI (Sustainable Agriculture Initiative). Cet organisme, fondé par des acteurs majeurs de l’agroalimentaire et dont le groupe Südzucker est membre, permet aux entreprises agroalimentaires utilisatrices de sucre de s’assurer que celui-ci est élaboré à partir de betteraves produites durablement. Saint Louis Sucre déploie un vaste dispositif d’accompagnement de ses planteurs, et de formation de ses équipes internes à cette certification, qui fait l’objet d’un audit annuel. Les planteurs Saint Louis Sucre sont certifiés Redcert niveau Argent.

La recherche d’alternatives durables à l’emploi de certains produits phytosanitaires se trouve au cœur des efforts de Saint Louis Sucre et de l’interprofession betterave-sucre.

Le programme Mont Blanc déployé chez Saint Louis Sucre et au sein du groupe Südzucker a pour mission d’accompagner les planteurs dans leur transition agroécologique tout en assurant la durabilité économique de leur exploitation. Fondé sur une démarche pragmatique, Mont Blanc s’appuie sur le partage d’expérience des planteurs, à travers un réseau de surveillance, des fermes pilotes ou encore des journées de rencontre dédiées.

Energie et émissions

Durant la période 1990-2019, la consommation d’énergie par les activités de production au sein du groupe Südzucker a été réduite de 30%.  L’utilisation de combustible d’origine renouvelable représente plus de 50 Gwh/ an, soit l’équivalent des besoins en énergie de 15 000 foyers de 4 personnes.

Grâce aux installations de cogénération (auto-production d’électricité avec utilisation de la chaleur pour la fabrication du sucre), les consommations d’électricité provenant du réseau public représentent moins de 5% de la consommation globale d’électricité chez Saint Louis Sucre. D’importants investissements qui nous ont permis de réduire la consommation d’énergie ont été réalisés ces dernières années. Actuellement, 70% de l’énergie produite par nos sucreries est récupérée.

Entre 1990 et 2019, les émissions de gaz à effet de serre liées aux activités de production ont été réduites de 43%. L’objectif du groupe Südzucker est de réduire de 50% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 (base 1990).

Dans l’activité sucrière, le seul gaz à effet de serre rejeté significatif est le CO2 provenant des fumées de nos installations de combustion. Maîtriser les émissions de CO2 représente ainsi un enjeu important pour Saint Louis Sucre. La réduction de nos émissions de CO2 est directement liée à nos actions de récupération d’énergie. Contribue également à la réduction de notre empreinte carbone le choix du transport ferroviaire à la place du transport routier pour l’acheminement du sucre. Sachant qu’un train permet de remplacer 22 camions-citernes, plusieurs milliers de tonnes de sucre bénéficient ainsi chaque année, au départ de notre usine d’Etrépagny, d’un transport respectueux de l’environnement. La situation géographique des usines sucrières Saint Louis Sucre, au centre des territoires parmi les plus fertiles d’Europe, garantit une distance de transport maîtrisée pour l’acheminement des betteraves. Cette proximité des usines avec leur zone de culture est la clef d’une économie circulaire qui s’exprime à l’échelle régionale. Elle se traduit par l’utilisation par les planteurs de la terre et des amendements calcaires issus du travail de la betterave sucrière.

Eau

La betterave sucrière contenant en moyenne 75% d’eau, l’extraction du sucre à partir de la betterave génère une quantité d’eau importante (issue de la chair des betteraves, recueillie dans l’étape de concentration des jus). Pour sa culture, la betterave elle-même est peu gourmande en eau et nécessite peu d’irrigation – plus de 98% des betteraves cultivées dans le groupe Südzucker le sont sans recours à l’irrigation.

L’eau récupérée de la betterave est réutilisée dans le process sucrier. Depuis plusieurs années de nombreux investissements ont été menés à cet effet (séparation des circuits, bassins de stockage…). Le recyclage de l’eau constitutive de la betterave est une constante tout au long du process de fabrication.

De ce fait, l’eau prélevée dans le milieu naturel ne représente qu’ 1% de la consommation d’une sucrerie.

Les excès d’eau ainsi que les éléments fertilisants issus du processus de lavage de la betterave à l’entrée de l’usine (terre adhérente aux betteraves avec ses éléments fertilisants naturels dont la matière organique, les brisures de betteraves, la potasse constitutive de la  betterave diffusée dans l’eau de lavage), sont restitués chaque année au milieu naturel au travers de l’épandage d’eau terreuse en automne, d’arrosage d’eau décantée riche en potasse au printemps et en été, du retour aux champs des terres décantées en bassins.

Ces bonnes pratiques agronomiques et environnementales permettent de :

  • recycler la terre arable avec ses éléments minéraux et organiques,
  • participer à l’atténuation de l’érosion naturelle des sols par apport de terre,
  • recycler l’eau constitutive de la betterave au niveau des nappes tout en préservant leur qualité,
  • économiser l’eau des nappes notamment au moment des stress hydriques en été,
  • réduire les apports minéraux chimiques externes (Azote, Potasse).

Gestion des déchets

Rien ne se perd dans la betterave sucrière. En effet, au cours du procédé d’extraction du sucre, 100% des éléments composant la betterave sont réutilisés d’une manière ou d’une autre, qu’il s’agisse de l’eau, des co-produits valorisés pour l’alimentation animale ou d’amendement organique pour les champs. En sucrerie, 99% de nos déchets sont valorisés sous forme matière ou énergie.

Les déchets issus des autres activités, de conditionnement, administrative, font l’objet d’un tri sélectif, avec une grande attention portée au recyclage.

Biodiversité

En 2021, Saint Louis Sucre propose d’aider les planteurs qui le souhaitent à implanter sur leur exploitation des espaces fleuris favorables à la biodiversité. Pour cela, des lots de mélanges mellifères sont mis à leur disposition gratuitement (dans la limite des stocks disponibles). Chaque lot permet de fleurir 1000 m². Au sein du groupe Südzucker, ce sont déjà 1300 bandes fleuries qui ont été ainsi semées depuis 2019, avec un objectif d’atteindre 1800 en 2021.

Les bassins autour de nos usines fournissent un habitat à plus de 100 espèces d’oiseaux.

Sucre biologique

Le groupe Südzucker produit du sucre biologique, et offre à ses clients 5 certifications différentes dans ce domaine. En France, Saint Louis Sucre a été la première entreprise française à proposer au consommateur un sucre bio blanc de betterave sur le marché de la Grande Distribution.

Logistique

Chaque année, le groupe Südzucker livre plus de 8 millions de tonnes de produits à ses clients.

Plus de 50% de ses sucres font l’objet d’un transport sous forme vrac.

Le transport des betteraves durant la période de récolte (ou campagne) est largement concerné par les enjeux environnementaux, à travers deux axes : réduire le volume de terre transportée et réduire le nombre de rotations des camions.

Le déterrage, qui consiste à débarrasser au champ les betteraves de leur terre, est généralisé chez Saint Louis Sucre depuis plus de dix ans. En réduisant la quantité de terre transportée dans les camions, le déterrage permet de réduire le nombre de rotations, et par conséquent de réduire les nuisances liées au transport ainsi que les émissions de CO2. En 10 ans, le volume de terre transportée par tonne de sucre a diminué de 25%.

Saint Louis Sucre a mis en place et développé le transport dit « 44 tonnes », qui permet ainsi aux transporteurs de charger en moyenne 12% de betteraves en plus par camion. Ceci a entrainé une diminution du nombre de rotations, réduisant ainsi la consommation de carburant pour le transport des betteraves.

Emballages

Une partie des produits commercialisés par Saint Louis Sucre l’est auprès de clients de la Grande Distribution et de la Restauration Hors Foyer. Ces produits, conditionnés dans différents formats, font l’objet d’une démarche d’écoconception afin de réduire leur impact environnemental. Saint Louis Sucre travaille sur ce sujet en partenariat avec Citeo.

La recyclabilité des emballages constitue également un facteur pris en compte lors de l’élaboration des différents types de conditionnements. Depuis plusieurs années, Saint Louis s’attache à en supprimer le plastique. Ainsi, la fenêtre plastique a disparu de ses étuis et Packs, permettant d’économiser 100 tonnes de plastique. La suppression du plastique concerne également les éléments ajoutés aux conditionnements tels que les étiquettes autocollantes.

Afin de garantir la sécurité alimentaire des consommateurs, les emballages primaires en papier et carton employés par Saint Louis Sucre sont uniquement en fibre vierge. Ces mêmes emballages sont issus de forêts éco-gérées dans le but de limiter l’impact environnemental.

Saint Louis poursuit également ses efforts de réduction des épaisseurs d’emballages, en carton ou polyéthylène. La marque verte supprime aussi certains emballages lorsque c’est possible, par exemple, sur les seuls packs, la suppression de la couche externe de polyéthylène permet d’économiser environ 9 tonnes de polyéthylène par an.

La prise en compte de la recyclabilité s’applique aussi aux emballages secondaires (fardeaux, coiffes de palettes, housses …) : le polyéthylène est progressivement remplacé par du polyéthylène recyclé. Sur les étuis bec verseur, la réduction de l’épaisseur du polyéthylène des fardeaux a permis d’économiser environ 5 tonnes de polyéthylène par an. En outre, en Grande Distribution, nos supports logistiques en polystyrène non recyclable ont été remplacés par du carton recyclé et recyclable, permettant l’économie de 2 tonnes annuelles de polystyrène.

A l’échelle du groupe Südzucker, 98% des petits conditionnements de sucre sont en papier, bientôt certifié 100% FSC. L’objectif du groupe Südzucker est de réduire de 10% la quantité de polyéthylène utilisée dans ses emballages d’ici 2022. Le groupe Südzucker s’engage à ce que tous les emballages plastique de sucre soient recyclables à 100% d’ici la fin de 2022.