Sucre et santé, le sucre en questions

imprimer


Le sucre fait-il grossir?


Consommé en quantité raisonnable, le sucre ne peut à lui seul être tenu pour responsable d'une prise de poids.
Aucun aliment, aucun nutriment, qu'il s'agisse de glucides, lipides ou protides, ne peut à lui seul être responsable d'une prise de poids. Quelles que soient leur nature, toutes les calories consommées en excès de façon durable entraînent un gain de poids.
La prise de poids résulte le plus souvent d’un déséquilibre prolongé entre apports alimentaires et dépenses énergétiques : tout dépend des quantités consommées par rapport aux besoins.


Qu'est-ce que l'index glycémique ?


Pendant plus d’un demi-siècle, la communauté scientifique a été persuadée que la glycémie, c’est-à-dire la concentration de glucose dans le sang, était principalement influencée par la taille des molécules de glucides absorbés. L’idée était simple : l’élévation du taux de glucose dans le sang était plus lente après la consommation d’un repas riche en amidon (grosses molécules), comportant pain et pommes de terre, qu’après un repas riche en sucres simples (petites molécules).
Or, ce n’est pas parce qu’un glucide est simple que son index glycémique (index qui représente l'importance du pic glycémique) est élevé, ni parce qu’il est complexe que son index glycémique est bas.
En effet, l’absorption des glucides par l’organisme dépend de nombreux facteurs, qui, ces dernières années, ont fait l’objet de très nombreuses études. Ces travaux ont mis en évidence que la glycémie variait en fonction de paramètres liés aux aliments. Ainsi, leur structure physique (solide ou liquide), leur texture, leur mode de cuisson, la présence ou non d’autres nutriments (lipides, protides) et/ou fibres, tout comme leur mode de consommation (absorbé seul ou au cours d’un repas) ont une influence. 

Le sucre donne-t-il des caries?


Il existe de nombreux facteurs responsables de la formation des caries... c'est pourquoi on parle de maladie multifactorielle. Une meilleure compréhension de la formation des caries permet aujourd'hui de disposer de moyens de prévention efficaces.
Comprendre le mécanisme de formation de la carie, c'est mettre en évidence le rôle de six facteurs principaux dont l'interaction est nécessaire : dents, bactéries cariogènes, sucres fermentescibles, milieu salivaire, temps de rétention des aliments dans la cavité buccale et facteurs génétiques. La carie dentaire est aujourd'hui considérée comme une infection de la cavité buccale, résultant de la synergie d'action de ces différents facteurs.
 

 

Retrouvez ces réponses et beaucoup d’autres sur le site www.lesucre.com