Nos métiers


L'industrie sucrière est caractérisée par la diversité de ses métiers. Ceux-ci s’étendent du domaine agricole au conditionnement, en passant par le process sucrier, la logistique, le commerce ou l’informatique.
 

Les métiers de l'agriculture

Les métiers de l'agriculture concernent l’activité en amont de la sucrerie, de la culture à la récolte et au transport de la betterave. C'est là qu'interviennent, par exemple, les inspecteurs de culture. Ceux-ci sont les représentants de l'entreprise auprès des agriculteurs. Ils sont en contact permanent avec eux et les conseillent sur l'utilisation des produits phytosanitaires. Ils anticipent la qualité et la quantité des récoltes, une information très précieuse pour prévoir l'activité de la sucrerie. 

 

Les métiers de la production en sucrerie

Ce sont principalement des métiers opérationnels et techniques : mécanicien, électricien, technicien de maintenance, ingénieur maintenance et méthodes, opérateur et conducteur de process,…La production de sucre est une activité saisonnière (voir notre animation sur la fabrication du sucre). En période de « campagne » la sucrerie fonctionne en continu. Cette activité nécessite l'emploi de 60 à 80 saisonniers, principalement sur des postes d'opérateurs (réception des betteraves, coupe, nettoyage…). La sucrerie fonctionne alors en 3 x 8. Le reste de l'année est occupé en particulier à la maintenance et l'amélioration des outils de production, opérations  pour lesquelles nous employons, entre autres,  des électriciens, mécaniciens, ingénieurs méthodes. Ainsi, la plupart des personnes qui travaillent sur site exercent deux métiers : un métier pendant la campagne et un métier en-dehors de la campagne. C'est la raison pour laquelle nous pouvons par exemple avoir  un chef d'équipe en campagne qui est électricien en intercampagne.

Découvrez les métiers de la sucrerie en vidéo :

 

Les métiers du conditionnement

Lorsqu’il n’est pas livré en vrac au client, le sucre est conditionné en sacs, en paquets, en morceaux ou en bûchettes pour être ensuite distribué soit à des industries agroalimentaires, soit aux particuliers via la grande distribution. Conducteurs de ligne, opérateurs mais aussi électromécaniciens et techniciens de maintenance sont les principaux métiers des sites de conditionnement.

 

Les métiers techniques

Ils viennent en appui aux usines. Il s’agit des bureaux d’études, de la maintenance, de la sûreté industrielle.

 

Les métiers commerciaux

Ils sont les interlocuteurs des  différents clients :   la grande distribution, l’industrie agroalimentaire ou la restauration hors foyer. Les équipes commerciales comprennent des chefs de secteurs, responsables régionaux, responsables comptes clés, des gestionnaires administration des ventes, ainsi que le marketing.

 

Les métiers support

Ils regroupent  notamment la comptabilité, la finance la trésorerie, les ressources humaines, les achats, la logistique ou l’informatique.